English Version
gothique et romantique

Les enfances passagères

Publié le 29 Août 2021

J’allais entre des rocs déchirés

Croyant à l’exception de l’inutile

Là où les larmes s’en vont pleurer

Coulant incertaines et malhabiles

Sur nos corps et leur mélodie

Sur ce derme satiné et rougi

Qu’on appelle du fond de l’abîme

Quand la peur, la crainte riment

Avec des éveils enchevêtrés

Où l’irréel se terre absout et prostré

Je sais que je ne suis plus sourd

Aux cris, aux chuchotements pour

Des annonces vertueuses et antiques

Quand s’éveillera l’aurore historique

Lorsque tes yeux bleus me brûleront

Et que tes mots seront à l’unisson

Roulera le vent torride et maudit
Sur l’herbe jaunie de ma mélancolie

Balayant l’instant d’un vent impétueux

Je te dirai alors le moment victorieux

Qui sera ce peuple triste et fécond

Hurlant sa piété du haut d’un balcon

Il est en moi ; il est en toi

Transporte notre foi, écrit nos lois

Dans l’absolu de nos enfances passagères

Inhospitalières sur ces neiges familières

D’un peuple transi aux visions crépusculaires

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.