English Version
gothique et romantique

L’oeil du jour

Publié le 11 Août 2012

Ce matin, le soleil s’est levé sur la cave de mes secrets. Il est entré doucement, si lentement que je l’ai senti pénétrer, me préparant à son intrusion, ses questions. Je me suis caché dans les recoins les plus sombres de mon isolement, le fuyant, ne voulant pas affronter ce monde de lumière qui m’agresse. Dans la cave, sous la voûte de pierres, le calme, le silence sont mes plus fidèles compagnons. Il y fait frais alors que dehors l’herbe sèche, les fleurs manquent d’eau, les feuilles se recroquevillent. Je vois ce soleil monter blanc, agressif, brûlant. Il va entrer par la petite fenêtre. Celle qui est trop haute, que je ne peux pas atteindre, que je ne peux pas fermer. Elle est l’œil du jour. Cet œil intrusif, inquisiteur. Le soleil est entré, je le savais. Il a éclairé les premières pierres de la fenêtre, puis s’est étendu sur celles de la voûte. J’ai senti sa chaleur. Avec elle, sont entrés les visiteurs du jour, découvrant la crypte souterraine de l’église où je me terre depuis si longtemps. Toujours les mêmes remarques, les mêmes regards anxieux. J’ai l’habitude. Ils sont à la recherche du fantôme, d’un fantôme. Ils me cherchent, ne me voient jamais. Les jours d’été, quand l’œil du jour viole mon intimité, je me fonds sur les murs, coule sur le sol, glisse entre les dalles de pierres. Je reste invisible.

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.