English Version
gothique et romantique

Éternité

Publié le 31 Août 2015

romantisch, gothique, romantique, gotisch, rêve, fantastique, fantastisch, sombre, dunkel, traum, romántico, gótico, soñado, oscuro, fantástico, romantico, gotico, sognato, scuro, fantastico, porte, eau, pierres, , eau, see, mer, cimetière, croix, poème d’amour, lettre d’amour, roman gothique, poème romantique, lettre romantique, poème gothique, gothique et romantique, larme, église gothique, mélancolique, mélancolie, nuit, night, dark, sombre, memories, souvenirs, melancoly, soulages, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Soulages, noir, baudelaire, verlaine, rimbaud, friedrich, Friedrich, Nietsche, nietsche, noir, black, Maupassant, Mary Shelley, Lewis, Irving, Frankenstein, vampire, vampyre, château, castle, Mozart, mozart

Je me souviens de la sonate de Beethoven. Au clair de lune. Je me souviens de tes doigts agiles. Ta peau blanche, tes veines. Sous la lune. Violence, souffrance, arrachant des larmes au piano. Beau, trop beau, fragile. Il y a eu la nuit. Cette désespérance. Un désenchantement. L’enfermement, l’abrutissement. Ce tout qui s’enfuit. Je ne me souviens plus de rien. Un pas de danse. Peut-être et encore ? La tempête, le froid sur nos corps. Je t’appelle. Oui, je t’appelle. J’entends les cordes du piano raisonner. Mon esprit noyé, emporté. Par le flot endiablé. Au bout là-bas du cimetière. Où je t’ai mise en bière. Une stèle qui rappelle. Ce soir. Quand tu as engourdi mon désespoir. Je me souviens de la sonate de Beethoven. Au clair de lune. Je me souviens de tes doigts agiles. Ta peau blanche, tes veines. Sous la lune. Gracile. Tu endiables mon éternité.

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.