English Version
gothique et romantique

D’hier

Publié le 18 Nov 2020

J’aurais aimé dresser sur l’horizon les oriflammes de nos colères

Peindre des années entières les couleurs fauves de nos misères

Dessiner le visage de tristesse d’une mer submergée de mélancolie

T’apporter des fleurs quand la pénombre est linceul de nostalgie

J’aurais aimé gravir les remparts des châteaux de nos souvenirs

Croiser entre leurs pierres les fantômes d’hier poussant des soupirs

Épouser le temps comme on souffle sur le vent pour le rabrouer

Intimider le passé et l’humilier de nous avoir abandonnés

J’aurais aimé dresser sur l’horizon les oriflammes de nos colères

Peindre avec mes mains un monde invisible pour en être fier

Parader dans les rues et les allées, te regarder et t’impressionner

Jurer que rien n’a changé, les exceptions, les mensonges, les vérités

Exploiter l’or du présent et le vendre d’un regard désargenté

J’aurais aimé dresser sur l’horizon les oriflammes de nos colères

Des étendards colorés d’une tête noire, cette alliée empoisonnée

Et peindre des années entières les couleurs fauves de nos misères

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.