English Version
gothique et romantique

Derrière le voile

Publié le 25 Juin 2022

Derrière le voile, là où l’ombre se noie

Dans l’inconfort altruiste de s’abattre

Sur le pupitre lorsque les notes louvoient

Dans l’immatériel bruissement de l’âtre

Où brûle un feu de tentation et de gesticulation

J’entrevoie alors la disparition d’une illusion

Tempétueuse aux abîmes où se fourvoient

L’albatros du cap Horn dans un ciel en fusion

Je sais les vertiges inaboutis tristes et sans foi

Ils s’appliquent à compromettre l’équilibre noir

De ces cauchemars faits d’un feu au sang bleu

Où vit l’espoir ? Parmi les ombres d’un soir ?

Je veux le croire pour m’extirper du présent

Dans un aboutissement singulier et primaire

Tanguent à l’unisson les cascades sans précédent

D’une union scabreuse d’un roi et d’une commère

Je la sais féconde, translucide et quelconque

Il paraît que l’amour s’accorde peu de l’impossible

S’échappent des catacombes les pleurs sensibles

Ceux qui rendent matures les erreurs imbéciles

J’irai sans peur derrière le voile aux fossiles

Pour savoir, comprendre et parvenir à effacer

Les crispations hérétiques de mouvements lents

Venus éblouir le présent, le futur, ce temps sacré

Où nos labyrinthes ont su exhumer la sentence

De vivre inconstants parmi l’instant et ses offenses

S’enflamment les ombres d’un soir en immolant l’espoir

J’en adoube son orgueilleuse transmutation en or

Quand ivre s’enlise une barque sur la Loire

Tremble la feuille morte au temps qui dort

Il est abrasif, vertueux, composé des pustules d’hier

Seul le voile imparfait en sublime les manières

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.