English Version
gothique et romantique

Une journée inaboutie

Publié le 26 Mar 2021

Je me languis de cet infini qui berce ma vie

De ces berges humides aux pleurs sans vie

Je ris de cet abandon aux paysages affadis

Qui ont la tristesse d’une journée inaboutie

Ils sont les frontières d’un monde affranchi

Aux expressions vulgaires de mes insomnies

Elles me portent sur des terres lasses et amollies

Là où copulent vivaces des colonies de fourmis

Parmi les aléas secondaires d’une journée inaboutie

Je piétine la tangue, ce sédiment de couleur gris

Je marche, j’avance courbé sous le vent, j’oublie

Cet infiniment petit au présent absent et banni

Il m’emporte jusqu’aux racines de l’ennui

C’est là que je m’épanouis ravi et ébahi

C’est là que je m’évanouis ravi et en vie

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.