English Version
gothique et romantique

L’errance

Publié le 14 Sep 2020

Je pourrais te parler des tourments

D’une âme qui s’égare en s’isolant

Parmi des terres hostiles et jaunies

D’un soleil de canicule enflammant

Les jours, les blés et les nuits aussi

Mais saurais-tu entendre, m’écouter ?

Accepter que je puisse t’apprivoiser ?

Ces questions sont des concessions

Aux vertiges de l’insolence et de l’ignorance

Parle-moi de ce qui nourrit ta passion ?

Je parle au vide, je m’adresse au néant

Je m’abandonne glissant parmi le vent

Cherchant l’ivresse de ses tournoiements

Je nargue l’attente infinie d’hier

Par le présent gris d’un cimetière

Ainsi se fabrique un oubli

Relatif et transis aussi

Il reste le froid, le rien

Cet absolu qui maintient

L’absence, engendre l’errance

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.