English Version
gothique et romantique

Caresser l’étrange

Publié le 27 Mai 2022

Caresser l’étrange puis le flamboyant

Une nuit derrière le paravent

Parsemé de particules balbutiant

Des sentences échappées de volcans

Dans un matin blanc s’en allant

En s’étirant sur des dunes d’argent

Toutes aux corps imparfaits s’affalant

J’ai vu le sable, les confins banalement

En étant ébloui, en m’extasiant

Devant ce décor enivrant

Qui ne fut que la parenthèse bleutée

Totalement imaginée et fantasmée

Comme si rêver pouvait réanimer

Ou éblouir les moindres secrets

J’ai ressenti cette idée

Une vision en moi venue s’abriter

Pour se protéger, se lover, et

Ne plus être habitée du corps de l’étrangeté

En domestiquant le néant, son identité

Chaque matin, la nuit achevée

Fantasque, irrationnelle, échevelée

Et, se dissipant parmi l’étrange oublié

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.