English Version
gothique et romantique

Tout là-bas

Publié le 20 Fév 2021

Montre-moi que je ne m’égare pas, que mon cœur résistera

Qu’il sera plus fort que les rives sombres d’un ailleurs las

Je ressens ses peurs, je vois ses laideurs, elles sont d’ici

En ce lieu où bat la vie où tout n’est que transi, noirci

Ses ombres portent des masques qui les griment, les affadissent

Elles sont volages, sensibles, voluptueuses, elles trahissent

La ferveur d’une aurore au goût de vanille qui s’entortille

Parmi les volutes d’un feu de bois au cœur de sombres forêts

Cette odeur m’emporte vers les tombes de vieilles pensées

Mortes d’avoir frelaté avec quelques vautours trop sensibles

Elles ne sont plus que des ancêtres ridées et irascibles

J’étends les bras, mes mains les touchent, les reconnaissent

A leur inconstance, leur suffisance, je ressens leurs faiblesses

Qui m’emportent vers les rives sombres d’un ailleurs las

Là où s’endort la passion quand se couche le soleil tout là-bas

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.