English Version
gothique et romantique

Sous le lierre

Publié le 23 Sep 2020

J’ai cette idée d’une lumière

Une flamme qui vacillerait fragile

Batifolant avec notre misère

Qui s’éroderait sur notre terre

Se jouant de nos humeurs immobiles

Lentement s’éteignant d’une pâleur volatile

J’ai eu cette idée et tant d’autres

Comme une forme d’abandon

Un échappatoire qui serait le notre

En abolition du passé

Cette tentation de l’immortalité

Dont je t’ai si souvent parlée

J’ai eu cette idée pour s’évanouir

Tu dirais qu’il s’agit de fuir

Le temps, le présent, l’instant

Refaire avec rien un air d’hier

Imaginer une suite, une fin

Avant de se projeter à demain

J’ai eu cette idée du raccourci

De sauter les étapes inabouties

Pour se jouer des pièges de l’immortalité

Cette prison que l’on a cru dorée

Ce mensonge qui nous a fait espérer

Et dans lequel nous sommes englués

J’ai cette idée d’en briser le cristal

Pour sortir la tête hors du bocal

Une dernière fois respirer l’ai du dehors

Briser la loi de ce mauvais sort

Avant de laisser agir le mystère

De nous endormir sous le lierre

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.