English Version
gothique et romantique

Les soirs las

Publié le 11 Fév 2021

Il y a parmi les ombres de nos soirs las

Des voûtes où les ombres glissent hagardes

Illuminées par des chandelles et leurs éclats

Allant éparpillées au bal de fées goguenardes

Elles peuplent la voie céleste de nos frustrations

J’ai sur la peau les marques de leurs délibérations

En parjure à cette époque triste et crépusculaire

Où nos âmes avaient la flamboyance d’une guerrière

Étripant les nuits noires de nos dérives sanguinaires

Elles furent irréelles, frétillantes en symbiose

Présentant l’âme rebelle d’un parterre de roses

J’irai demain encore m’étendre sur leurs pétales

Et lutter contre l’ultimatum qui s’en exhale

Être nous-mêmes conquérants et indolents

J’aime cette idée de lenteur exaspérante

Entre les bois d’une forêt bleue s’endormant

Parmi les tentacules de fourmis laborieuses

J’admire leur promiscuité pâle et enivrante

Au sort d’une destinée irrémédiable et pieuse

Faîte de tremblements, d’une vie sans faille

Je me débats face à ce soleil et ses broussailles

En cherchant la clairière d’où brament les cerfs

Cette grotte lumineuse où fut posée notre litière

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.