English Version
gothique et romantique

Les caprices de l’aube

Publié le 10 Fév 2020

J’ai l’impudeur de croire aux caprices de l’aube. A cette lumière blanchâtre sortie de l’âtre. Où l’infortune de mes songes portent l’aube. Des simples et des miséricordieux. Progressant fragiles et anxieux. Sur le parterre d’un chemin de pierres. Vers des lendemains qu’ils redoutent ténébreux. Lorsque tremble l’ouragan versatile. Qui s’engouffre dans les fissures de mes pas. Il m’habite et me hante. Il m’invite et me tente. Là dans les près de l’été. Parmi les spasmes de violoncelles incertains. Et m’apporte la mélodie de leur mélancolie. Aujourd’hui dans l’aube de ce matin. Je la rudoie et je m’apitoie. Sur le sort de ses tremblements infinis.

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.