English Version
gothique et romantique

Intemporelle

Publié le 20 Mai 2015

romantisch, gothique, romantique, gotisch, rêve, fantastique, fantastisch, sombre, dunkel, traum, romántico, gótico, soñado, oscuro, fantástico, romantico, gotico, sognato, scuro, fantastico, porte, eau, pierres, , eau, see, mer, cimetière, croix, poème d’amour, lettre d’amour, roman gothique, poème romantique, lettre romantique, poème gothique, gothique et romantique, larme, église gothique, mélancolique, mélancolie, nuit, night, dark, sombre, memories, souvenirs, melancoly, soulages, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Soulages, noir, baudelaire, verlaine, rimbaud, friedrich, Friedrich, Nietsche, nietsche, noir, black, Maupassant, Mary Shelley, Lewis, Irving, Frankenstein, vampire, vampyre, château, castle, Mozart, mozartDans le labyrinthe de ton âme nue. S’écrit le conte de fée de ta mue. Chrysalide bientôt papillon. Il portera ton nom. Intemporelle. Frêle battement d’ailes. Dans le soir venu. Volant parmi les chauves-souris. Portée par la vapeur d’une nuit. Tu iras de fleur en fleur. Happer leur sang et ses douceurs. Vertiges d’un cannibale. Insatiable et fatal. Emportée par le vent. Dans les méandres du temps.  Jusqu’au bout de ce labyrinthe. Où bat l’idée que les fées existent. Un soupir, une mesure, une étreinte. Ton cœur bat, résiste.  Coule le sucre et le miel sur le voile de ton cocon. Se balançant fragile et mignon. Pendant que s’affute le dard. De pouvoir piquer et tuer. Sans remord aussi vif que la mort. Maintenant ou plus tard. Intemporelle, tu t’appelles.  Ce nom que j’épelle. Déclinant ses instincts mortels. Capricieuse, enjôleuse. L’éternité pour te reposer. Une nuit pour t’envoler. Fuir, agonir et mourir. Intemporelle. Les arbres qui se prosternent. Les nuages qui s’émerveillent. Ton âme qui les ensorcelle. Bientôt sera ta mue. Sortant de ton sommeil. Ta pénombre ses couleurs ternes. Discrète sans être vue. Intemporelle. Volant lentement. Apprenant rapidement. L’histoire qui se renouvelle. J’aime l’idée de ce conte de fée éternel. Où tu seras reine. T’accouplant et tuant. Sans haine et sans peine. T’envolant en murmurant. Les derniers vers d’un poème. « Dans le labyrinthe de ton âme nue. S’écrit le conte de fée de ta mue. Chrysalide bientôt papillon. Il portera ton nom. Intemporelle ».

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.