English Version
gothique et romantique

Cheminement

Publié le 27 Déc 2021

Ma mélancolie s’irradie au frontispice fédérateur

D’un ciel méticuleux zébré de bleues et de peurs

Qui s’exfiltrent entre mes doigts comme autrefois

Pourquoi les forêts giboyeuses sont-elles celles des rois ?

Oh toi ma loi, déesse endiablée, cardinale de mes bassesses

J’ai ces vertiges d’inattention, béquilles à mes faiblesses

Qui s’habillent des oripeaux de mes infirmités

Alors que s’évadent mes empreintes venues du passé

Je tremble, je m’assoupis, j’erre parmi cette nostalgie

Je gambade immature devant la nuit, ce soleil ébloui

Noir, absent, il est sans contrefaçon

Réside dans la poche de l’épouvantail sans raison

S’ébat dans le brouhaha du cheminement de mes pas

le sang de la nuit, la naissance de l'ange, decouvrez le dernier roman de steffan urell

Votre avis sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This function has been disabled for Gothique-et-Romantique.